La civette d'Afrique

La famille des Viverridés

La civette d'Afrique (Civettictis civetta) est approximativement de la taille d'un chien de dimension moyenne. Elle mesure entre 70 à 95 cm de longueur, pour une hauteur au garrot d'une quarantaine de centimètres et un poids de 7 à 20 kg. Elle est beaucoup plus trapue que les autres civettes. Il ne faut pas confondre en effet la civette d'Afrique avec les autres civettes et plus particulièrement avec les civettes-loutres d'Asie adaptées à la vie aquatique. Dans la famille des Viverridés, la civette d'Afrique appartient à la même sous-famille que les genettes : les Viverrinés. Certains systématiciens rangent la civette d'Afrique dans une sous-famille spécifique.

Les pattes postérieures de la civette d'Afrique sont plus longues que les antérieures. Le dos est incliné vers l'avant et la tête tenue basse. Le dessus de son corps est gris, gris-jaunâtre à chamois, parsemé de taches noires disposées en 5 ou 6 rangées horizontales. Une crinière érectile parcourt son dos, de la nuque au bout de la queue touffue, pointue et ornée de 5 à 8 anneaux noirs. Les marques faciales noires et blanches donnent l'impression qu'elle porte un masque.

La civette habite l'Afrique subsaharienne et les îles tanzaniennes, à l'exception de la plus grande partie de l'Afrique australe et de la corne aride de l'Est. Elle fréquente aussi bien les savanes, les forêts, les champs, que les zones semi-désertiques ou les marécages. C'est un animal solitaire qui marque son territoire en déposant des sécrétions de ses glandes périanales. Lorsqu'elle marche, la civette maintient son postérieur levé et la tête contre le sol et marque très fréquemment son chemin (en moyenne tous les 85 m). Si une autre civette croise cette voie, elle sent les sécrétions déposées et marque la piste avec les siennes.

La civette est en général nocturne, c'est pourquoi, vous avez peu de chance de l'apercevoir si ce n'est la nuit dans les lodges, comme au Samburu Lodge, où elle a toutes les chances d'accompagner votre dîner. Comme la civette utilise régulièrement les mêmes pistes pour fourrager, il est possible de l'appâter. La civette est omnivore et à une alimentation particulièrement variée. Elle se nourrit d'escargots, de petits poissons, d'insectes, d'œufs, d'oiseaux, de volailles, de lézards, de crapauds, de grenouilles, de crustacés, d'arachnides, de mille-pattes, de fruits, de feuilles, de bourgeons, de petits mammifères jusqu'à des Petites antilopes et de charogne. Discrète, elle fréquente néanmoins volontiers les plantations et les villages pour trouver sa nourriture et il est assez fréquent de la rencontrer sur des ordures, dans un poulailler au grand dam du propriétaire légitime, ou même dans la cuisine ! La civette ne s'est pas seulement adaptée à une alimentation très variée mais aussi à des biotopes très différents.

La civette est un animal terrestre dormant la journée dans des anfractuosités de rochers, dans des terriers désaffectés d'un oryctérope où d'un porc-épic. Bonne nageuse, la civette d'Afrique n'est néanmoins pas réellement adaptée au milieu aquatique comme peut l'être la loutre ou sa cousine la civette fossane. La femelle donne naissance de 1 à 4 petits après une gestation de 65 jours environ. Les petits sont sevrés vers 3 mois, ce qui permet à la mère d'avoir de 2 ou 3 portées par an.

Lorsqu'elle est attaquée, la civette ne crie pas et ne pulvérise pas les sécrétions de ces glandes comme les autres Mustélidés. Elle grogne, crache et tente de s'esquiver. Si elle est acculée, elle fait le dos rond, hérisse sa crinière en sautant sur ses quatre pattes et se défend vaillamment. Les genettes, mangues, serpents et rapaces sont les principaux prédateurs des petits. Les adultes sont plutôt victimes des lions et des hyènes, mais ce sont les chiens et les hommes qui constituent le principal danger, car la viande de la civette est très appréciée et parce qu'elle s'obstine à faire des raids dans les poulaillers et les jardins.

 


Extrait du guide animalier Kenya & Tanzanie,
Editions Cosmoppole & Editions Marcus
4 av. Hoche - 75008 Paris
Tél. 01 45 77 04 04 - Fax. 01 45 75 92 51
Site: www.guidesmarcus.com



Revenir a la liste d'animaux
Aquarelles de Jean-Paul MAYER
Aquarelles de Jean-Paul MAYER