Le serval

Les petits Félidés

Le serval (Felis serval) ou chat tigre est un petit Félidé, plus grand qu'un chat domestique. Il mesure en moyenne 55 cm au garrot. Il mesure environ 70 cm sans la queue et pèse entre 13 et 18 kg. Du chat, il a la petite tête, mais il possède de grandes oreilles rapprochées, ovales et pointues, qui lui permettent de localiser ses proies lorsque les hautes herbes rendent la visibilité très faible. Le dessus du corps est fauve clair à brun-ocre parsemé de taches noires disposées en bandes longitudinales pouvant se réunir. Dans les zones forestières et humides du Kenya, on observe, avec beaucoup de chance, des servals mélaniques. Ses pattes sont longues et son cou élancé. Comme la majorité des Félidés, il est doté de griffes rétractiles.

Le serval occupe des biotopes très différents, à condition qu'il puisse se camoufler dans les herbes. Les savanes sèches, si elles comportent des rochers et des buissons, les abords des rivières et les forêts-galeries, les savanes humides, si les herbes sont suffisamment hautes, les lisières de forêts, les bois clairs, les forêts de bambou et même la montagne où il a été aperçu jusqu’a 3500 m, sont les habitats qu'il affectionne. Il est présent en Afrique du Nord, dans les savanes subsahariennes, en Afrique de l'Est et dans le miombo. Il est absent des milieux trop arides (extrémité de la corne de l'Afrique, sud-ouest africain) et trop humides (forêts pluvieuses d'Afrique centrale et occidentale).

Animal discret et plutôt timoré, le serval est difficile à observer et encore peu connu. C'est pourtant le Félidé le plus diurne. Il est en général actif le matin de bonne heure avant 11 heures et après les heures chaudes vers 16-17 heures. Les servals semblent se reconnaître entre eux grâce à la tache blanche qu'ils ont sur l'oreille et qui contraste avec la végétation.

Avec ses larges pavillons auriculaires mobiles, le serval localise les proies qui se déplacent sur le sol et même dans les galeries souterraines comme les rats-taupes. Tendu, immobile, il repère sa proie, s'en approche, toujours dissimulé et s'élance soudainement, bondit au-dessus de la végétation et assomme, en retombant, sa victime; il joue souvent avec elle avant de la dévorer. Extrêmement agile, le serval est capable de se retourner en plein saut si sa victime change de cap. Il se nourrit de petites proies, d'oiseaux, de lézards, de grenouilles, de poissons, d'insectes et surtout de rongeurs ce qui l'oblige à énormément chasser contrairement aux gros Félidés. Il lui faut en moyenne 5 à 7 repas journaliers pour satisfaire ses besoins énergétiques. Au Botswana, une étude réalisée sur 31 estomacs de serval a montré que 20 d'entre eux ne contenait que des rongeurs.

Le serval est territorial. Il marque son domaine avec son urine qu'il projette sur les buissons et les herbes aux limites de celui-ci. Son territoire recouvre parfois celui d'un congénère, les marques servent, semble-t-il, dans ce cas, à prévenir l'intrus de garder ses distances. Comme le chat domestique, le serval communique à l'aide de miaulements exprimant la peur, l'alarme, l'irritation... Il gronde, souffle et ronronne ou produit un aboiement caractéristique lorsqu’il appelle un congénère. Les servals sont solitaires; ils vivent en couple seulement quelques jours par an, lorsque la femelle est en œstrus. Après une gestation d'environ 70 jours, cette dernière met bas de 2 à 4 petits. Les petits sont extrêmement difficiles à observer, car la mère les cache consciencieusement et les change souvent de place. Lorsqu'ils sont capables de chasser seuls, les jeunes mâles quittent le territoire de leur mère tandis que les jeunes femelles restent avec elle jusqu'à ce qu'elles soient sexuellement matures. Les principaux prédateurs du serval sont les hyènes et les lycaons. Lorsqu’il est poursuivi, il s'enfuit la queue dressée en effectuant de nombreux sauts et bonds et de fréquents changements de direction.





Extrait du guide animalier Kenya & Tanzanie,
Editions Cosmoppole & Editions Marcus
4 av. Hoche - 75008 Paris
Tél. 01 45 77 04 04 - Fax. 01 45 75 92 51
Site: www.guidesmarcus.com



Revenir a la liste d'animaux
Aquarelles de Jean-Paul MAYEUR