L'hylochère

Famille des Suidés

L'hylochère (Hylochœrus meinerz¬hageni) a, le moins que l'on puisse dire, une face étrange. On le croirait tout droit sorti de l'île du docteur Moreau, le roman de Stevenson. A voir sa tête avec son crâne large et ses énormes verrues faciales, il donne l'impression d'être le fruit du croisement d'une chauve-souris et d'un gorille avec des défenses en plus. L'hylochère, appelé aussi sanglier géant, est un animal imposant. Il mesure un mètre au garrot pour un poids moyen de 180 kg pour la femelle et de 235 kg pour le mâle. Le groin est énorme. Il mesure 16 cm de largeur pour 10 de hauteur. Chez le mâle, les verrues se trouvent au devant des yeux et le front présent un creux typique. Son pelage à poils longs est brun à noir.

L'hylochère occupe les forêts humides et les écotones entre forêts et savanes, les mosaïques forêts-savanes et les taillis de régénération du Sénégal au Kenya. En Afrique de !'Est, il fréquente les forêts de montagne, la zone à bambous et la zone subalpine. Il ne semble pas être territorial. Il occupe un domaine vital qu'il marque à l'aide des glandes périorbitaires. C'est un animal plutôt diurne que vous aurez peut-être l'occasion d'apercevoir au lodge Ark dans le parc national des Aberdare lorsqu'il vient chercher des sels minéraux indispensables à sa santé et à sa croissance dans les salines situées à proximité du lodge. Comme le phacochère, l'hylochère est plus herbivore qu'omnivore. Il se nourrit essentiellement de plantes herbacées, de racines, de bulbes, de fruits et des récoltes des paysans.

L'hylochère vit en groupes familiaux composés d'un mâle, de sa femelle et de leurs petits. La femelle met bas de 2 à 11 petits après une gestation de 149 à 154 jours et possède 3 paires de tétons contrairement au phacochère qui n'en possède que deux. L'hylochère a peu de prédateurs, seuls les petits sont vulnérables. Le plus grand danger vient de l'homme qui détruit son habitat et le chasse pour sa chair ou pour le sport souvent accompagné de chiens. Les agriculteurs tentent plus simplement de l'éradiquer parce qu'il s'attaque aux cultures.




Extrait du guide animalier Kenya & Tanzanie,
Editions Cosmoppole & Editions Marcus
4 av. Hoche - 75008 Paris
Tél. 01 45 77 04 04 - Fax. 01 45 75 92 51
Site: www.guidesmarcus.com



Revenir a la liste d'animaux
Aquarelles de Jean-Paul MAYEUR