16 jours . Les chemins oubliés du MALI & BURKINA FASO MAL BUF 16 AT

À partir de 2 555 € / base 4 personnesÀ partir de 3 870 € / base 2 personnes
À partir de 2 350 € / base 7 personnes
 
MALI & BURKINA FASO : L'une des superbes journées du voyage.... Après le petit-déjeuner, nous partons en randonnée avec notre guide Dogon et quelques porteurs, pour explorer la falaise de Bandiagara. Le sentier serpente entre les roches et greniers à millet, pour atteindre un village caché. Une douzaine de personnes vivent dans une grotte ouverte, d'autres dans des maisons en adobe: au centre, une source alimente ces familles depuis des générations. Près de la source se dresse la maison du hogon, le grand prêtre, arborant des fétiches et trophées, ces objets évoquent les deux activités réunies en une seule: la chasse, privilège d'une caste spéciale, et le défi au forces sauvages de la nature, pour la protection spirituelle. Les voix résonnent dans la grotte, puis descendent au fond de la vallée. La lumière douce du soleil couchant, dessine des ombres longues dans les champs.

Pour chaque étape, sélectionnez votre hébergement en cochant le carré, ceci déterminera le prix du circuit en fin d'itinéraire

MAL BUF 16 AT. Les chemins oubliés du MALI & BURKINA FASO

À partir de 2 555 €
 

jour 1 Votre vol EUROPE - BAMAKO
 
Haut de page

jour 2 BAMAKO

Arrivée Bamako, transfert hôtel. Dîner (libre, ou gratuit,?) free peut signifier les deux, à préciser) et nuit.

 
Haut de page

jour 3 BAMAKO - TOMBOUCTOU

Petit-déjeuner matinal, formation du groupe, transfert aéroport, vol pour Tombouctou. Arrivée et visite guidée de la ville.
Tombouctou est à présent une petite ville de maisons en terre bâties sur le sable. Terre et sable ont la même teinte, la ville semble faire partie du désert. Mosquée de Djinguereber, construite au >CV` siècle, le plus ancien édifice en terre d'Afrique. Petits marchés vendant quelques légumes secs, des plaques de sel et de l'artisanat en cuir. Déjeuner au restaurant et excursion dans le désert aux portes de la ville, où nous découvrirons de petits campements touaregs. Nous suivons la piste d' Azalar, empruntée par les caravanes de sel circulant depuis la mine de Taudeni. Retour en ville en début de soirée.
Au coucher du soleil, le ciel devient "rouge pâle jusqu'à l'horizon", comme le décrivait René Caillié, et la ville retrouve la vivacité qu'elle n'a jamais perdue.
Nous passons la soirée dans une maison ordinaire à l'architecture traditionnelle. Nous prendrons le repas sur la terrasse, comme chaque famille du coin, assis sur les tapis, sous le ciel immense du Sahara. La cérémonie du thé rythme la vie. Plus qu'une boisson, c'est aussi un échange social, un temps de rencontre. La tradition veut que celui qui accepte le premier thé boive les trois verres successifs. Des Touaregs entament joue de la musique traditionnelle, les femmes battent le tambour tandis que les hommes dansent avec leurs épées. Les enfants prennent place à nos côtés, pas pour mendier, mais pour profiter de la soirée, pendant que les petits s'endorment dans les bras de leur mère.


Nuit à l'hôtel, après cette immersion dans la vie locale de Tombouctou.

 
Haut de page
 

jour 4 TONBOUCTOU - NIAFOUKE (190 km, piste)

Nous partons de bon matin pour Niafounkè, en remontant le cours du fleuve Niger. La route suit le territoire qui sépare le désert de la savane. C'est une terre de pasteurs Peuls et Sellas. Le dimanche est jour de marché à Tonka. Les marchés africains sont plus encore des lieux de rencontres que d'échanges commerciaux. Nous y verrons des paysans Dogons, Bambaras, des pêcheurs Bozo, des nomades Fulani (ou Peuls), Touaregs et Songhe
Nous quittons notre 4x4 à Niafounkè, partant en longue pinasse (grande pirogue locale) couverte, pour une croisière d'un jour et demi sur le Niger, à la découverte du delta interne du fleuve. Ici le fleuve immense marque la frontière entre désert et savane, et se divise en une multitude de chenaux et lacs de toutes tailles, créant ce vaste delta intérieur, un réseau qui s'étend sur des centaines de kilomètres. Les pirogues sont particulièrement effilées.
À mi-parcours, le fleuve devient l'immense lac Debo, paradis des pêcheurs et pasteurs. Les eaux peu profondes sont assez poissonneuses pour nourrir la région, et lorsque le niveau baisse, apparaissent les vertes prairies où viendront paître d'innombrables troupeaux de zébus. L'eau attire aussi des multitudes d'oiseaux, dont certains viennent d'Europe pour échapper à l'hiver. Au coucher du soleil, des tisserins se rassemblent par milliers, composant d'étranges chorégraphies dans le ciel.


Déjeuner à bord, dîner et nuit au camp de Yuvarou.

 
Haut de page

jour 5 YOVAROU - KONA - MOPTI (pirogue, puis 55 km route goudronée)

Après le petit-déjeuner au campement, nous reprenons notre navigation sur le lac Debo. Déjeuner à bord. Nous retrouvons notre 4x4 à Kona, où nous prenons la route pour Mopti.

Dîner et nuit à l'hôtel.

 
Haut de page

jour 6 MOPTI - SANGA (122 km, dont 45 de piste)

Petit-déjeuner et visite de la ville. Mopti est bâtie sur trois îles, à la confluence de la rivière Bani et du fleuve Niger. La ville est animée par la diversité culturelle de la région: pêcheurs Bozos, paysans Dogons, Bamabaras et Sellas, pasteurs Peuls et Touaregs. Le marché et le port sont une symphonie de couleurs et odeurs.
Le port possède aussi un chantier naval, où les artisans charpentiers construisent des pinasses, depuis la production des clous jusqu'aux finitions en peintures bariolées
Mopti est un centre d'échanges important pour les productions artistiques de la région, dont une grande variété de perles et bijoux.
Déjeuner au restaurant. Dans l'après-midi, route pour Sanga.
Visite d'une grotte géante dont les parois portent les couleurs typiques de la cosmogonie africaine (le blanc, le rouge et le noir); un guide vous expliquera les rites d'initiation qui se déroulent tous les trois ans dans cet amphithéâtre naturel.


Dîner et nuit à l'hôtel.

 
Haut de page
 

jour 7 FALAISE DU PAYS DOGON (80 km de piste)

Après le petit-déjeuner, nous partons en randonnée avec notre guide Dogon et quelques porteurs, pour explorer la falaise de Bandiagara. Le sentier serpente entre les roches et greniers à millet, pour atteindre un village caché. Une douzaine de personnes vivent dans une grotte ouverte, d'autres dans
des maisons en adobe: au centre, une source alimente ces familles depuis des générations. Près de la source se dresse la maison du hogon, le grand prêtre, arborant des fétiches et trophées, ces objets évoquent les deux activités réunies en une seule: la chasse, privilège d'une caste spéciale, et le défi au forces sauvages de la nature, pour la protection spirituelle.
Les voix résonnent dans la grotte, puis descendent au fond de la vallée. (2 fois 9 pieds)
La lumière douce du soleil couchant, dessine des ombres longues dans les champs. (2 fois 10 pieds)
(Tu noteras que tout au long nous cultivons [anaphore, l'assonance et l'allitération, ornements phonétique de la langue, pour mieux rendre justice à l'harmonie poéttque du texte d'origine).
(Pour les nomades,...? pas de camping) c'est l'heure de monter le camp; bientôt les étoiles brilleront au ciel; Sirius commence à palpiter. Les Dogons connaissaient Sirius avant l'astronomie moderne. Sirius A, Sirius B et Sirius C appartiennent à la mythologie locale, à la base d'un calendrier de 60 ans.
Le silence de la nuit raccourcit les distances; les visiteurs se sentent plus proches de [univers; même Sirius semble plus proche.
Dans l'après-midi, nous assisterons au spectacle des masques dogons. Célèbres pour leurs formes qui nous évoquent l'art moderne et le cubisme, ces masques représentent la vie du village, vivant en symbiose avec les esprits des ancêtres. Ils dansent en un grand cercle, au son des tambours. Puis groupe après groupe s'élance au centre du cercle et entame sa danse spécifique. Seuls les hommes assistent directement à la danse. Les femmes restent à l'écart, perchées sur les toits en terrasse des maisons alentour. Bien que ce soit tabou pour elles, il n'est pas question qu'elles ratent le spectacle. Les masques sont liés à la mort et aux rites funéraires, tandis que les femmes symbolisent la naissance et la vie. Ils ont donc des rôles contraires mais complémentaires. Mieux vaut éviter que ces rôles entrent en conflit.
Déjeuner pique-nique, puis nous reprenons la piste en 4x4 pour Sangaa.

Dîner et nuit en hôtel.

 
Haut de page

jour 8 SANGA - DJENNE (229 km, dont 45 de piste)

Petit-déjeuner. Nous quittons la falaise de Bandiagara et traversons la rivière Bani avant d'atteindre Djenné. Visite de la ville et déjeuner au restaurant.
Djenné est la ville où se trouvent les plus beaux exemples d'architecture soudanaise authentique en adobe. Les maisons à étages et les entrepôts à grains des riches familles de commerçants, les écoles coraniques et la mosquée - qui serait le plus grand édifice en adobe au monde - forment un ensemble architectural habité unique au monde.
Certains détails méritent qu'on s'y arrête: la technique employée pour bâtir les toits, l'agencement des chambres, les fenêtres de style marocain, les portes de style toucouleur, les briques arrondies ou cubiques, pour beaucoup bien antérieures à la colonisation.
Les maisons aussi sont de véritables créations artistiques aux détails très ouvragés par les "barrey", les charpentiers de Djenné. Ces artisans réputés construisent les maisons à mains nues, à base de boue. Ils doivent maîtriser non seulement la technique, mais aussi l'aspect métaphysique, ce qui fait d'eux des artisans, mais aussi des initiés. Ils connaissent les formules magiques qui protégeront la maison des accidents ou des mauvais sorts. Sous le ciel étoilé, le chant du griot bercera votre dernière nuit au Mali. Nous sommes sur le toit d'une maison de terre. Les chants évoquent les royaumes anciens, les valeurs morales et la vie quotidienne. La guitare à une seule corde accompagne la voix lancinante qui annonce à chacun sa part de vérité.

 
Haut de page

jour 9 DJENNE - SEGOU (339 km)

Nous prenons la route pour Ségou après le petit-déjeuner. Ségou, fondée en 1852, est l'ancienne capitale du royaume des Bambaras; c'est une ville au charme incontestable, qui mérite qu'on s'y arrête. Centre de culture et de tradition, Ségou a inspiré nombre d'écrivains et d'historiens, dont Maryse Condé. C'est ici que le premier Européen de l'histoire moderne, Mungo Park, atteignit le fleuve Niger au cours de son exploration de 1795-96. "Il tomba à genoux, remercia Dieu et but de cette eau boueuse" (Mark Jenkins, dans "Vers Tombouctou".


Hôtel.

 
Haut de page
 

jour 10 SEGOU - KOUTIALA - BOBO DIOULASSO (380 km)

Petit-déjeuner et départ pour Bobo Dioulasso. Passage de la frontière du Burkina Faso.
Bobo-Dioulasso est la ville la plus verte du Burkina Faso. Plusieurs quartiers de Bobo ont conservé leur atmosphère coloniale. La gare est de style néo-mauresque, contrastant avec [ancienne mosquée et son quartier, de style soudanais.
En 1891, l'explorateur français Crozat décrivit le rôle commercial de Bobo comme "...l'endroit où les caravanes du sud apportent les noix de kola et les tissus, du nord elles apportent le sel, et de l'est les objets en métal et les perles de verre, tandis que l'or vient du territoire des Lobis..." Bobo fut longtemps la capitale économique de l'ancienne Haute-Volta, avant d'être supplantée récemment par Ouagadougou. Bien qu'elle soit la deuxième plus grande ville du Burkina, Bobo semble toujours vivre au ralenti. Ses larges avenues bordées de manguiers, ses bâtisses coloniales de style soudanais et son mélange de cultures lui donnent une personnalité unique.

Déjeuner sur l'herbe, dîner et nuit en hôtel.

 
Haut de page

jour 11 BOBO DIOULASSO - BANFARA (85 km)

Bobo Dioulasso - Banfora (85km). Petit-déjeuner et départ pour Banfora.
Banfora est réputée pour son marché, offrant un vaste choix d'objets artisanaux. Les populations de cette région (Gouin, Karaboro et Turka) produisent beaucoup d'articles en rafla, terre cuite et tissu. Dans les environs nous verrons les dômes de Fabedougou et la cascade de Kerfiughela (arrêt pique- nique).

Dîner et nuit en hôtel.

 
Haut de page

jour 12 BANFORA - GAOUA (197 km de piste)

Petit-déjeuner et départ pour Gaoua.
En chemin, visite des ruines de Loropeni, les tombeaux des rois Guen. Arrivée à Gaoua, visite du musée Poni sur la culture des Lobis. Déjeuner sur l'herbe.

Dîner et nuit en hôtel.

 
Haut de page
 

jour 13 LES VILLAGES LOBI

Petit-déjeuner à l'hôtel. La journée sera consacrée à la découverte du groupe ethnique des Lobis. Les Lobis du Burkina sont les représentants les plus discrets de ce groupe de population, qu'on retrouve au Burkina, au Ghana et en Côte d'Ivoire. Les Lobis du Burkina sont aussi ceux dont les villages sont les plus typiques, car leur attitude autarcique leur a permis de préserver leurs traditions. Les hommes portent arc et flèches; les vieilles femmes arborent de petits plateaux sur la lèvre inférieure. Chaque famille habite une grande maison fortifiée en terre. Les Lobis sculptent toujours des statues de bois pour le culte des ancêtres. Un guide parlant le dialecte lobi nous accompagnera dans ces visites, afin de nous aider à surmonter la méfiance instinctive de cette tribu.

 
Haut de page

jour 14 GAOUA - SINKASSO

 Passage de la frontière du Mali.
Sinkasso est la capitale du coton; marché colonial.

Dîner et nuit en hôtel.

 
Haut de page

jour 15 SINKASSO - BAMAKO

Sinkasso - Bamako (étape de liaison, à "habiller", 360km d'après mes estimations). Villages Bambaras.

Dîner et nuit en hôtel.

 
Haut de page
 

jour 16 Votre vol BAMAKO - EUROPE

Bamako, capitale du Mali. Les bâtiments administratifs perpétuent le style néo-soudanais. Le musée est l'un des meilleurs musées ethnographiques d'Afrique de l'ouest. Son excellente collection expose toutes les facettes de l'art traditionnel, et contient des objets d'art anciens d'une beauté saisissante. On y trouve des masques, sculptures rituelles, objets archéologiques en terre cuite, tissus, instruments de musique, outils, armes traditionnelles, etc...
Nous visiterons aussi le quartier des forgerons, experts à transformer tout en n'importe quoi. Quelques chambres pour usage de jour. Transfert aéroport.

 
Haut de page

Mon devis gratuit et instantané
    • Mme Trans Africa Conseil
    • Info / Conseil en FRANCE
      0494101000
    •  

    Email
    transafrica.pascal@gmail.com
  • Image Captcha

    Veuillez recopier les 2 caractères de l'image ci-dessus dans ce champs :



*Toutes taxes inclues, selon disponibilité du moment dans les hébergements sélectionnés et nombre de personnes par chambre. Prix indicatif valide pour 2009.

Le prix comprend
- Accueil personnalisé à l'aéroport d'arrivée
- un véhicule 4X4 spécialement équipé
- hébergement hôtel : selon votre choix et options, avec petit
déjeuner continental
- Pension compléte du jour 2 au jour 15
- Toutes les visites et activités mentionnées dans le programme
- pass pour les 2 jours du Festival Segou
- les frais de dossier
- une assistance logistique Française 24h / 24h par téléphone

- la fiche technique " PAYS" (svp cliquer sur l'icône en bas de la page de la carte de l'Afrique !)



**** devis gratuit sans engagement ****

Extrait des conditions générales pour TOUS les circuits :

* prix valides pour 2011 (hors fêtes de fin d'année), prix 2012 svp nous consulter.
* 200 euros / personne, acompte à l'inscription,
* 20% du total 60 jours avant le départ,
* solde 31 jours avant le départ,
* un dossier de paiement par groupe (pas de paiement individuel)
* à payer par virement bancaire ou chèque (pas par carte de crédit)

www.TRANSAFRICA.eu ..... Du Caire au Cap, une équipe à votre service depuis 1983

 
Le prix ne comprend pas


- Le vol Europe - Bamako ( Mali ) aller / retour
- Les boissons et pourboires
- Repas et services non mentionés
- Frais de visa Mali : multiple entrées valable 3 mois 51 €
- Frais de Visa Burkina Faso : simple entrée 3 mois 20 €
- Taxe d'aéroport
- votre assurance privée ( voir Europ assistance )

Pour info pratiques, joindre un guide au : 06 230 35 276 / France

MISE A JOUR 02 FEV 20141 GHIS 

Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement l'animation, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :

1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou

2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.