15 jours . Pays Bushman, delta de l'Okavango et chutes Victoria BOTVIC 15

À partir de 1661 € / base 4 personnes
À partir de 1609 € / base 7 personnes
 
Une exploration très complète des réserves animalières du Botswana et du delta de l'Okavango. Vous serez fascinés par la variété de la faune et la diversité de paysages. En plein coeur de l'Afrique Australe vous partirez sur les traces des premiers habitants de cette région, le peuple San.

Pour chaque étape, sélectionnez votre hébergement en cochant le carré, ceci déterminera le prix du circuit en fin d'itinéraire

BOTVIC 15. Pays Bushman, delta de l'Okavango et chutes Victoria

À partir de 1661 €
 

jour 1 Votre vol Europe - Livingstone
 
Haut de page

jour 2 Livingstone - Kasane

Accueil à l'aéroport et départ immédiat pour Kasane

Situé sur les bords de la rivière Chobe, dans le nord, Kasane est une petite ville animée qui offre un accès au parc national de Chobe. Comme il n’existe pas de frontière entre les clôtures du parc et le village, le gibier, tels que les éléphants et les hippopotames peuvent souvent être vus errants sur la route et à travers les campings de Kasane.

Nuit au Chobe safari Camp

 

 
Haut de page

jour 3 chobe

Première journée de safari dans le parc de Chobe.
Avec une surface de près de 11.000 km², le parc animalier de Chobe est le troisième du Botswana par sa taille, après la Réserve du Kalahari Central et le Gemsbok National Park.
C’est à Chobe que l’on observe les plus grands contrastes et la plus grande variété, tant au niveau des biotopes qu’au niveau de la faune.

Nuit au Chobe safari Camp

 

 
Haut de page
 

jour 4 Chobe - Savuti

Poursuite de la découverte sur les pistes sablonneuses du parc de Chobe. La journée entière est consacrée à l’observation de la faune et de la flore.
Parc national de Chobe : l’aube est le moment privilégié pour l’observation des lions qui, après la chasse nocturne, profitent paresseusement des premiers rayons de soleil au pied des taillis. Les prédateurs  sont en effet nombreux à Chobe, notamment les lions et les hyènes, qu’à défaut de voir, on devine grâce à leurs empreintes nombreuses laissées dans le sable. Les guépards sont en nombre important mais toujours très difficiles à observer, de même que les léopards. Nombreuses sont les espèces communes à l’Okavango, telles les cobes lechwe rouges, les koudous, les impalas, les cobes à croissant, mais Chobe offre l’occasion de voir des spécimens rares.

Nuit au Savuti camp site

 
Haut de page

jour 5 Savuti - Moremi

Dans la partie Est du delta de l'Okavango, 3900 km² de marécages, forêts d'acacias et de mopanes, lagons, champs de papyrus, îles et plaines inondées, font de la réserve de Moremi, une des plus attrayantes du Botswana.
La faune est d'une exceptionnelle abondance et d’une grande variété.

Nuit au Kwaï River camp

Le delta de l’Okavango (ou marais de l'Okavango) est le second plus grand delta intérieur du monde (18 000 km2) après le delta central du Niger (40 000 km2 au maximum de son étendue au Mali).
Situé au nord du Botswana, la région faisait jadis partie du lac Makgadikgadi, disparu il y a environ 10 000 ans. Aujourd'hui l'Okavango n'a pas d'embouchure maritime. Il se déverse dans le désert du Kalahari, irriguant 15 000 km2 de celui-ci. Plusieurs millions d'îles se sont formées autour des termitières ou des bouquets de végétaux qui retiennent les alluvions. Vingt-quatre espèces d'échassiers nichent dans les îles. Certaines colonies sont simplement établies sur un figuier aquatique, le gomoti sous lequel s'abritent crocodiles et hippopotames. Chaque année environ 11 km3 d'eau coulent au delta ; une fraction créé le lac Ngami, plus au sud.
L'eau du delta est très pure en raison du peu d'agriculture et d'industrie sur les rives de l'Okavango. Il passe par les aquifères de sable des nombreuses îles et s'évapore en laissant d'énormes quantités de sel. La saturation de sel est tellement forte que la végétation est inexistante au centre des îles, où se forment des « croûtes » de sel.
Les eaux inondent la région de manière cyclique, au milieu de l'été austral et six mois plus tard dans le sud (mai-juin). L'eau est vite évaporée en raison des températures élevées, créant des cycles de profondeur haute/basse dans le sud de la région. Les îles peuvent disparaître sous les eaux pendant les périodes d'inondation pour réapparaître à la fin.
C'est l'habitat saisonnier de nombreuses espèces, dont l'éléphant, le buffle, le lechwe, le topi, le gnou noir, l'hippopotame, le crocodile du Nil, le lion, le guépard, le léopard, la hyène, le lycaon, le grand koudou, l'hippotrague noir, les rhinocéros noirs, blancs, le varan du Nil, le phacochère, le cynocéphale de Chacma et l'impala. Dans le désert du Kalahari, les lions et lionnes vivent en groupe et épars car leurs proies sont petites, rares et nomades. En revanche, au bord du delta, les grands félins sont très rapprochés et hiérarchisés. Au bord de l'eau, ils doivent s'unir pour chasser les grands rmammifères.
Le delta abrite aussi plus de 400 espèces d'oiseaux, dont l'aigle pêcheur africain, la grue royale et l'ibis sacré. Échassiers et rapaces règnent sur le peuple des eaux, tandis que les buphages, dits aussi pique-boeufs, s'arrogent pour aéroport l'échine des grands mammifères. Ainsi, un hippotrague noir (grande antilope dont les cornes peuvent dépasser 1,5 mètre) permet à ses hôtes de se goberger des parasites incrustés dans son pelage.
Les oiseaux sont les princes du delta, car la voie des airs est le plus court chemin dans ce labyrinthe.
Le gouvernement namibien projette de construire un barrage dans la bande de Caprivi pour réguler le débit d'eau, ce que certains groupes refusent, car cela mettrait en danger la riche faune et flore du delta.

 
Haut de page

jour 6 Moremi - Maun

Maun est la cinquième plus grande ville au Botswana. C’est la "capitale touristique" du pays et le centre administratif du district de Ngamiland.
Possibilité d’effectuer un survol du délta de l’Okavango.
Maun : nichée entre l’aridité du désert du Kalahari au sud et les marais luxuriants du Delta de l’Okavango au nord, Maun (autrefois “Maung”, signifiant “l’endroit des roseaux courts”) affiche chaque jour son originalité. Hameau érigé par les Batwana qui s’y installèrent en 1915 puis avant-poste de l’armée britannique dès les années 30, ce fief reculé de tout est devenu le centre administratif de la région de Ngamiland. Pourtant, ses enseignes et ses rues poussiéreuses traversées par des personnages pittoresques des femmes hereros qui déambulent nonchalamment sous la chaleur parées de leur robe de style victorien aux Blancs au volant de leurs puissants 4x4, révèlent que la ville est avant tout la capitale de l’exploration de l’Afrique sauvage, le point de départ des expéditions vers le Delta (la petite cité offre les services de deux banques, quelques restaurants, des boutiques d’artisanat, des supérettes).

 
Haut de page
 

jour 7 Maun

Vous aurez la possibilité de visiter la ville et de vous reposer ou de faire une exploration en pirogue mokoro (en option) dans le delta de l’Okavango.
Option Mokoro (+ 50€)
Nuit au Sédia hotel

 
Haut de page

jour 8 Maun - Tsodillo - Shakawe (280 km)

Belle étape pour rejoindre le site Bushman de Tsodillo.
Les monts Tsodillo s’élèvent au milieu du désert. Vous découvrirez les extraordinaires œuvres de gravures et de peintures rupestres et vous laisserez envoûter par les âmes qui hantent encore ces lieux...
Après la visite du site, 2 heures de route jusqu’à Shakawe

Les monts Tsodilo : ils s’élèvent au milieu du désert. Nombreux sont les mythes et légendes qui leur attribuent une valeur spirituelle. Pour les Sans, ces montagnes sont le lieu de la création. Quatre collines principales composent les monts Tsodillo: le mâle, la femelle, l’enfant et la “colline du nord”. D’après une légende, cette dernière petite colline serait une épouse répudiée de la colline mâle. Le mont mâle, avec ses 300 mètres, est le plus haut. Il s’élève vers le ciel en un seul pic. A quelques centaines de mètres dans ce décor époustouflant se situe un village kungsan…. vous aurez l'impression d' être sur le plateau de tournage des “dieux sont tombés sur la tête”.

Nuit au Drotsky camp

 
Haut de page

jour 9 Shakawe

Situé sur les bords du fleuve Okavango, Shakawe est un superbe poste d’observation de la faune et la flore et un paradis pour les ornithologues.
Possibilité d’une croisière en bateau à la rencontre des crocodiles et des hippopotames.
option croisière sur l'Okavango + 50€

Nuit au Drotsky camp

 
Haut de page
 

jour 10 Shakawe - Kwando (Namibie)

Direction plein ouest en direction de la Namibie et la bande de Caprivi.
En chemin possibilité de visiter le parc de Mohambo et les rapides de Popa Falls.
A Divundu, direction l’est par la nationale reliant la Namibie à la Zambie et à la République du Congo.
Arrivée à Kwando en fin de journée.

La bande de Caprivi est un étroit corridor terrestre, long de 450 km et large de 30 km, situé au nord-est de la Namibie et reliant la région de Caprivi au reste du pays. Elle fut nommée en l'honneur du chancelier allemand Leo von Caprivi. Celui-ci négocia en 1890 un échange de territoires avec le Royaume-Uni pour faire en sorte que cette bande de terre soit annexée au Sud-Ouest Africain, ceci afin de donner à la colonie allemande un accès au Zambèze dans le cadre du traité de Helgoland-Zanzibar.
La région de Caprivi jouit d'un climat typiquement tropical, avec des températures élevées et des précipitations importantes pendant la saison des pluies qui s'étend de décembre à mars, ce qui en fait la région la plus humide de la Namibie. Le territoire est constitué principalement de marécages, de plaines inondables, de terres humides et de zones boisées.

 
Haut de page

jour 11 Kwando - Katima

Exploration du parc de Mudumu puis visite du village de Lizauli pour une explication de la vie et des traditions de cette région.
Le parc de Mudunu a été crée en 1989 dans le but de sauver la région d'un désastre écologique. Des excursions en voiture, à pied sont possibles. Des excursions en barge ou en bateau sont organisées.
Arrivée à Katima et visite du marché et du centre d’artisanat.
Nuit sur les bords du Zambèze

 
Haut de page

jour 12 Katima - Livingstone

Matinée de route asphaltée jusqu’à Livingstone en traversant  le pont qui enjambe le Zambèze (attention, visa payable en dollars).
Installation à Livingstone.
Ville de Victoria Falls : Livingstone Way, l’artère principale qui nous conduit à Victoria Falls, traverse le Zambèze juste après les spectaculaires chutes. Le pont faisant office de frontière entre la Zambie et le Zimbabwe, enjambe les gorges du fleuve en offrant une vue panoramique sur les Chutes. Au passage, vous admirez les kamikazes du saut à l’élastique, qui se jettent dans le vide à partir du pont de 111 mètres de haut. En dépit de la renommée internationale de ses chutes, la ville de Victoria Falls demeure un village de petite taille et n’en a pas moins gardé son charme de petite bourgade africaine, très animée. Un marché d’artisanat tenu par des autochtones permet de découvrir l’art de la sculpture shona.

Nuit au Maramba River lodge

 
Haut de page
 

jour 13 Livingstone

Journée de visite
Les chutes Victoria sont l'une des plus spectaculaires chutes d’eau. Elles coupent  le fleuve Zambèze, qui constitue à cet endroit la frontière entre la Zambie, à proximité de la ville de Livingstone et le Zimbabwe. Le fleuve se jette en cataracte sur environ 1 700 mètres de largeur, et une hauteur de 128 mètres. Les chutes donnent un spectacle grandiose, de par leur disposition particulière - elles se jettent dans une longue faille du plateau, pour s'échapper par un étroit canyon. Elles peuvent ainsi être vues de face à quelques mètres.

Nuit au même endroit

 

 
Haut de page

jour 14 Votre vol Livingstone - Europe

Transfert à l’aéroport et envol pour la France

 
Haut de page

jour 15 Arrivée en Europe
 
Haut de page

Mon devis gratuit et instantané
    • Kalahari expeditions cc
    • Mme Ghislaine BREBION
    • Info / Conseil en FRANCE
      0494101000
    •  

    Email
    transafrica.pascal@gmail.com
  • Image Captcha

    Veuillez recopier les 2 caractères de l'image ci-dessus dans ce champs :



*Toutes taxes inclues, selon disponibilité du moment dans les hébergements sélectionnés et nombre de personnes par chambre. Prix indicatif valide pour 2009.

Le prix comprend
- Accueil personnalisé à l'aéroport d'arrivée.
- Un véhicule 4X4 spécialement équipé de type Toyota ou Nissan, salon ou double cabine.
- Le matériel de camping ( table, chaises, éclairage, glacière, matelas, mousse, etc.) prévoir un sac de couchage .
- 2 tentes Igloo de +/- 2.2m X 2.2m ou tentes de toit selon disponibilité ( + 20 E/ jour ).
- L'hébergement , base double ( selon vos choix ).
- Les frais de dossier .
- Assistance logistique française ( 24h / 24h, par téléphone ).

- la fiche technique " PAYS" (svp cliquer sur l'icône en bas de la page de la carte de l'Afrique !)
- la fiche technique " CIRCUIT " est envoyée en demandant un " devis gratuit & instantané "


**** devis GRATUIT et sans engagement ****
prix valides pour 2010 ( hors vacances scolaires ) , prix 2011 svp nous consulter 
Le prix ne comprend pas


- Le vol international ( Europe - Livingstone aller / retour )
- Les boissons et pourboires.
- Les entrées dans les parcs et réservés pour vous et 4X4
- Le carburant ( +/- 25 E /jour de route ), prévoir une carte de crédit .
- Votre assurance privée ( voir Euro assistance ).
- Assurance véhicule ( +/- 25 E/ jour ), prévoir une carte de crédit.


Actualiser le 22 mai 2010 par IM 

Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement l'animation, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :

1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou

2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.