10 jours . Peuples & pistes oubliées du MALI MAL10 AV

À partir de 1 825 € / base 4 personnesÀ partir de 2 550 € / base 2 personnes
À partir de 1 570 € / base 7 personnes
 
L'un des points fort du voyage.... : Tombouctou est à présent une petite ville de maisons en terre bâties sur le sable. Terre et sable ont la même teinte, la ville semble faire partie du désert, comme un morceau de Sahara s'élevant en un rectangle de briques. Ryszard Kapuscinsky l'évoque fort bien dans son livre "Ébène". Tombouctou est auréolée par les descriptions des grands voyageurs de la fin du moyen-âge, dont Ibn Battuta (1304-1377), et Léon [Africain (1483-1555), qui l'ont élevée au rang des villes mythiques. Trois mosquées remontent à cet âge d'or, du XV au XVI` siècle : la mosquée Djinguereber, édifiée en 1327 par El Saheli, un architecte andalou; la mosquée Sankore, qui abritait une célèbre université; et la mosquée Sidi Yohya, construite par le marabout El Moktar Hamali. D'autres détails architecturaux renvoient à ce passé glorieux: portes et fenêtres, colonnes et décors de style marocain. La culture de Tombouctou est encore très présente, comme en témoignent ses dizaines de bibliothèques où sont rassemblés des manuscrits anciens, sommes de connaissances immémoriales sur un fragile support de papier. Nous visiterons des ateliers d'artisans, qui perpétuent la tradition maure et soudanaise de création et fabrication de bijoux en filigrane. On trouve aussi de l'artisanat touareg, portefeuilles, bagues, théières, pipes, poignards et épées, etc. Déjeuner en auberge locale. Dans la journée,Tombouctou semble avoir perdu sa vitalité d'antan, mais elle la retrouve lorsque vient le soir. Songhaïs, Touaregs et Maures affluent dans les rues; certains commencent à chanter, puis entament une danse. Tombouctou reste une ville riche, dominée par la bourgeoisie songhaïe qui contrôle toujours le commerce du sel. Lorsque la nuit s'étend sur la ville et ses habitants, nous prenons place sur la terrasse d'un négociant en sel, dans le quartier des caravanes, pour un dîner traditionnel servi sur les tapis, tandis que des Touaregs entament une danse traditionnelle: les hommes miment des actions de guerre, au rythme grave des tambours des femmes, dont les voix aiguës saluent la grâce et la fougue des danseurs. Les voiles et turbans d'indigo laissent percer des regards malicieux. Toute la magie d'une nuit africaine.

Pour chaque étape, sélectionnez votre hébergement en cochant le carré, ceci déterminera le prix du circuit en fin d'itinéraire

MAL10 AV. Peuples & pistes oubliées du MALI

À partir de 1 825 €
 

jour 1 Votre vol EUROPE - BAMAKO (MALI)
 
Haut de page

jour 2 BAMAKO

Arrivée Bamako, transfert aéroport - hôtel Plaza ou similaire.

 
Haut de page

jour 3 BAMAKO - TOMBOUCTOU

Petit-déjeuner matinal, transfert aéroport, vol pour Tombouctou. Arrivée et visite guidée de la ville.
Tombouctou est à présent une petite ville de maisons en terre bâties sur le sable. Terre et sable ont la même teinte, la ville semble faire partie du désert, comme un morceau de Sahara s'élevant en un rectangle de briques. Ryszard Kapuscinsky l'évoque fort bien dans son livre "Ébène".
Tombouctou est auréolée par les descriptions des grands voyageurs de la fin du moyen-âge, dont Ibn Battuta (1304-1377), et Léon [Africain (1483-1555), qui l'ont élevée au rang des villes mythiques. Trois mosquées remontent à cet âge d'or, du XV au XVI` siècle : la mosquée Djinguereber, édifiée en 1327 par El Saheli, un architecte andalou; la mosquée Sankore, qui abritait une célèbre université; et la mosquée Sidi Yohya, construite par le marabout El Moktar Hamali. D'autres détails architecturaux renvoient à ce passé glorieux: portes et fenêtres, colonnes et décors de style marocain.
La culture de Tombouctou est encore très présente, comme en témoignent ses dizaines de bibliothèques où sont rassemblés des manuscrits anciens, sommes de connaissances immémoriales sur un fragile support de papier.
Nous visiterons des ateliers d'artisans, qui perpétuent la tradition maure et soudanaise de création et fabrication de bijoux en filigrane. On trouve aussi de l'artisanat touareg, portefeuilles, bagues, théières, pipes, poignards et épées, etc. Déjeuner en auberge locale.
Dans la journée,Tombouctou semble avoir perdu sa vitalité d'antan, mais elle la retrouve lorsque vient le soir. Songhaïs, Touaregs et Maures affluent dans les rues; certains commencent à chanter, puis entament une danse. Tombouctou reste une ville riche, dominée par la bourgeoisie songhaïe qui contrôle toujours le commerce du sel.
Lorsque la nuit s'étend sur la ville et ses habitants, nous prenons place sur la terrasse d'un négociant en sel, dans le quartier des caravanes, pour un dîner traditionnel servi sur les tapis, tandis que des Touaregs entament une danse traditionnelle: les hommes miment des actions de guerre, au rythme grave des tambours des femmes, dont les voix aiguës saluent la grâce et la fougue des danseurs. Les voiles et turbans d'indigo laissent percer des regards malicieux. Toute la magie d'une nuit africaine.


Nuit Azalai ou similaire.

 
Haut de page
 

jour 4 TOMBOUCTOU - YOVAROU (200 km route goudronnée)

Nous partons de bon matin pour Niafounkè. La route suit le territoire qui sépare le désert de la savane. C'est une terre de pasteurs nomades: nous ferons halte dans un de leurs campements. Nous quittons notre 4x4 à Niafounkè, partant en longue pirogue couverte, pour une croisière d'un jour et demi sur le Niger, à la découverte du delta interne du fleuve. Ici le fleuve immense marque la frontière entre désert et savane, et se divise en une multitude de chenaux et lacs de toutes tailles, créant ce vaste delta intérieur, un réseau qui s'étend sur des centaines de kilomètres.
Ce delta au coeur du continent africain est semé de centaines de villages reliés par un écheveau de chenaux. Le fleuve, support des échanges commerciaux d'antan, porte ici le nom de Joliba, et ses crues rendent la région très fertile. Depuis des millénaires les humains ont habité cette région, berceau de
plusieurs civilisations, dont les vestiges en bronze et terre cuite sont parmi les plus beaux d'Afrique. Nous visiterons des villages des tribus Peul et Bozo, accessible uniquement en pirogue. Belles habitations en terre, mosquées indiquant l'origine ethnique des habitants, maisons le long des cours d'eau, hameaux de pêcheurs parsèment les îles du delta. Les ornithologues seront comblés par Ici diversité d'espèces d'oiseaux, dont beaucoup viennent d'Europe chaque année pour hiverner ici. Notre navigation sera rythmée par les cormorans, hérons, oies sauvages quelques aigles et parfois des mouettes.

Déjeuner à bord, dîner et nuit au camp de Yuvarou.

 
Haut de page

jour 5 YOVAROU - KONA - MOPTI (77 km)

Yovarou - Kona - Mopti (77km). Après le petit-déjeuner, nous reprenons notre navigation sur le lac Debo. Déjeuner à bord. Nous retrouvons notre 4x4 à Kona, où nous prenons la route pour Mopti. Premier contact avec cette ville.

Dîner et nuit à l'hôtel Ambedjele ou similaire.

 
Haut de page

jour 6 MOPTI - SANGA (122 km, dont 45 de piste)

Petit-déjeuner et visite de la ville. Mopti se distingue surtout par son port animé où se rencontrent les peuples du désert et du fleuve. Création coloniale, Mopti a pris de l'importance ces derniers temps, grâce à son monopole comme port fluvial du delta intérieur, très riche en poissons. Mopti est le terminus des bateaux de passagers qui viennent y vendre surtout du poisson et repartent avec les produits agricoles des tribus Dogon: millet et oignons surtout.
Mopti est aussi une plaque tournante du commerce du sel qui commence à Taudeni (750km au nord de Tombouctou) et repart de Mopti par le réseau de routes et pistes d'Afrique de l'ouest. Les Arabes de Tombouctou sur le port rappellent ce lien entre Mopti et le sel du désert.
Mopti possède aussi des chantiers navals, où les artisans charpentiers s'activent, tandis que d'autres artisans assemblent les cordes et voiles, d'autres encore sont spécialisés dans la peinture de dessins propitiatoires. Une fois bénis par un marabout, ces pinasses sont prêtes à naviguer sur ce fleuve peu profond mais parfois agité par les vents du Sahara.
Déjeuner au restaurant. Dans l'après-midi, route pour Sanga,
Visite d'une grotte géante dont les parois portent les couleurs typiques de la cosmogonie africaine (le blanc, le rouge et le noir); un guide vous expliquera les rites d'initiation qui se déroulent tous les trois ans dans cet amphithéâtre naturel.


Dîner et nuit à l'hôtel Campement La Guinea ou similaire.

 
Haut de page
 

jour 7 FALAISE DU PAYS DOGON - BANDIAGARA (75 km de piste)

Après le petit-déjeuner, nous partons en randonnée avec notre guide Dogon et quelques porteurs, pour descendre la falaise de Bandiagara. Un spectacle saisissant: les villages semblent sculptés dans la roche, un véritable défi aux lois de la pesanteur Les angles droits des maisons épousent les courbes des grottes. Le silence ambiant est rompu par les rires des enfants. Une rangée de femmes, à l'abri d'une ruelle ombreuse, se rend au puits. Leurs sourires nous accueillent au sein de cette population pacifique et tranquille.
Le grenier Dugon se dresse à l'aplomb du centre du village, des pyramides de terre sombre figurent l'image cosmique du marteau de forgeron descendu des cieux pour apporter l'eau et le feu à l'humanité, ainsi que les huit graines originelles. Le grenier du mari est accouplé à celui de son épouse, comme ils doivent l'être au lit. La petite porte en bois représente la bouche, et deux fentes en haut figurent les yeux. En fait ce sont des masques rappelant le couple originel (selon Gianni Celati, dans "Aventures en Afrique). Déjeuner pique-nique.
Dans l'après-midi, nous assisterons au spectacle des masques dogons. Célèbres pour leurs formes qui nous évoquent l'art moderne et le cubisme, ces masques représentent la vie du village. Certaines de leurs danses sont spécifiques aux funérailles, pour dire adieu à l'esprit du mort et l'encourager à quitter le village. Nous reprenons la piste en 4x4 pour Sangha puis pour Bandiagara.

dîner et nuit à l'hôtel du Cheval Blanc ou similaire.

 
Haut de page

jour 8 BANDIAGARA - DJENNE (184 km)

Petit-déjeuner et départ pour Djenné.
Visite guidée de la ville. Djenné est la ville la mieux conservée et la plus belle de la piste des caravanes du sud saharien. Son architecture soudanaise remonte au >CIV` siècle. Les premiers Européens furent frappés par l'harmonie plastique de ces édifices de style soudanais, devenus les plus beaux exemples d'architecture africaine. Les palais à plusieurs niveaux appartiennent aux grandes familles qui contrôlent le commerce saharien. Les écoles coraniques et la mosquée, l'une des plus grandes structures en terre du monde, forment un ensemble unique, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Les maisons aussi sont de véritables créations artistiques aux
détails très ouvragés par les "barreyn, les charpentiers de Djenné. Ces artisans renommés construisent les maisons à
mains nues, à base de boue. Ils doivent maîtriser non  seulement la technique, mais aussi l'aspect métaphysique qui fait d'eux des artisans, mais aussi des initiés. Ils connaissent les formules magiques qui protégeront la maison des accidents ou des mauvais sorts.
Déjeuner au restaurant.

Dîner et nuit au Campement hôtel Djenné ou similaire.

 
Haut de page

jour 9 DJENNE - SEGOU (339km)

Djenné - Ségou (339km).
Nous prenons la route pour Ségou après le petit-déjeuner. Une halte à San pour visiter la belle mosquée de style soudanais. Capitale du royaume Bambara, Ségou a su préserver son passé glorieux sans renier le charme des beaux édifices coloniaux. C'est ici que le premier Européen de l'histoire, Mungo Park, atteignit le fleuve Niger au cours de son exploration de 1795-96. Il trempa la main dans l'eau et en but, tout heureux d'avoir atteint l'un des buts de son voyage éprouvant.
Déjeuner au restaurant.

Dîner et nuit à l'hôtel Auberge ou similaire.

 
Haut de page
 

jour 10 SEGOU - BAMAKO (235 km) - Votre vol Bamako - Europe

 Petit-déjeuner et départ pour Bamako. Déjeuner au restaurant et visite de la ville. Bamako présente des bâtiments administratifs d'un beau style néo-soudanais. Son musée offre l'une des meilleures collections ethnographiques d'Afrique de l'ouest. Rencontre avec la caste des forgerons, spécialisés dans le recyclage, où ils font preuve d'une incroyable créativité. Temps libre pour les derniers achats au centre artisanal.
Nous prenons quelques chambres d'hôtel pour se doucher avant le départ pour l'aéroport.

 
Haut de page

Mon devis gratuit et instantané
    • Kalahari expeditions cc
    • Mme Ghislaine BREBION
    • Info / Conseil en FRANCE
      0494101000
    •  

    Email
    transafrica.pascal@gmail.com
  • Image Captcha

    Veuillez recopier les 2 caractères de l'image ci-dessus dans ce champs :



*Toutes taxes inclues, selon disponibilité du moment dans les hébergements sélectionnés et nombre de personnes par chambre. Prix indicatif valide pour 2009.

Le prix comprend
- Accueil personnalisé à l'aéroport d'arrivée
- un guide francophone durant le circuit
- un guide francophone local pour Tombouctou, Djenné et le le pays Dogon
- un véhicule 4X4 spécialement équipé & minibus
- un bateau traditionnel motorisé " pinasse " sur le fleuve Niger
- hébergement en hôtel : Bamako = hôtel Plaza, Tombouctou = Hôtel Azalai ou similaire, et
selon votre choix et options, avec petit déjeuner continental, chambre avec air conditionné

- Les repas du jour 3 au jour 10
- les frais de dossier
- une assistance logistique Française 24h / 24h par téléphone


**** devis gratuit sans engagement ****

Extrait des conditions générales pour TOUS les circuits :

* prix valides pour 2011 (hors fêtes de fin d'année), prix 2012 svp nous consulter.
* 200 euros / personne, acompte à l'inscription,
* 20% du total 60 jours avant le départ,
* solde 31 jours avant le départ,
* un dossier de paiement par groupe (pas de paiement individuel)
* à payer par virement bancaire ou chèque (pas par carte de crédit)

www.TRANSAFRICA.eu ..... Du Caire au Cap, une équipe à votre service depuis 1983






 
Le prix ne comprend pas


- Le vol Europe - Bamako aller / Retour ( vol à partir de 545 Euros, taxes inclues, selon vos dates )
- Les frais de visa : 28 € valable 1 mois
- Les boissons et pourboires
- les repas non mentionnés
- frais de livraisons des bagages perdus !
- Supplément chambre individuelle = 200 E / personne
- votre assurance privée ( voir Europe assistance )

Texte actualisé le 03 FEV 2011 GHIS 

Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement l'animation, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :

1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou

2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.